Paris Match
Dennis Hopper: Au Cœur Des Ténèbres
9 Juin 2010
Photograph by Mary Ellen Mark

Le rebelle d’ <<Easy Rider>> était devenu un notable. Il est mort avant que son divorce ne tourne au règlement de comptes petit-bourgeois.

Le cancer, samedi 29 mai, a terrassé l’acteur culte de la génération hippie. Avant de se jeter dans <<Apocalypse Now>>, reconstitution hallucinée de la guerre du Vietnam. Dennis Hopper avait connu un triomphe avec <<Easy Rider>>, un road-movie dont il était aussi le réalisateur. Ce manifeste psychédélique sera la début d’une terrible addiction à l’alcool et à la drogue. Retrouvé nu dans une rue de Cuernavaca, au Mexique, Hopper doit subir une longue cure de désintoxication. Il s’en sort et retrouve la célébrité avec <<Blue Velvet>>, de David Lynch, où il tient le rôle d’un mafieux hystérique. Vieillissant et mine par la maladie, mais toujours à contre-courant du <<politically correct>>, il s’est offert un ultime drame avec son épouse. Délirant jusqu’au bout.

100C-063-04A

Mi-poète, mi-prophète
Dennis Hopper pendant le tournage d’<<Apocalypse Now>>, le chef-d’œuvre de Francis Ford Coppola inspiré du roman de Joseph Conrad.


END